Atlantia

atlantia-625885

Auteur: Ally Condie

Éditeur: Gallimard Jeunesse

Année d’édition: 2015

Genre: Fantastique, dystopie…

Description: 

Depuis que la population a été divisée, une partie de l’humanité vit sous l’eau, dans la cité d’Atlantia, comme Rio et sa sœur jumelle, Bay. Tandis que les autres sont restés à la surface de la terre. Lorsqu’à l’heure du choix, le jour de ses dix-huit ans, Bay décide d’aller vivre En-Haut, Rio se sent trahie. Car c’est elle qui rêvait depuis toujours du sable et du ciel d’En-Haut. Mais un seul membre par famille est autorisé à partir. Pourquoi sa sœur l’a-t-elle abandonnée sans explication ? Tout en élaborant un plan pour la rejoindre, Rio se confronte au mystère qui entoure la mort de leur mère. Aidée par un garçon troublant, elle aura besoin de tout son courage et de sa persévérance pour découvrir les vérités qu’on lui cache. Sur elle-même, sa famille, mais aussi sur le beau monde d’Atlantia qui s’effrite, et les véritables dangers qui le mettent en péril…

Avis:

Bon… Mon avis sur Atlantia est comment dire… Mitigé…
On ne peut pas reprocher à Ally Condie de ne pas avoir fait dans l’original! Ça non, car pour moi depuis la petite sirène, je connaissais peu d’auteurs qui s’étaient frottés au sujet de ces troublantes créatures aquatiques. Et on rajoute en plus ici le contexte futuriste et cela ne peut être qu’un bon point! Oui, car c’est incontestable, ce roman se lit vite et se lit bien grâce au style fluide de l’auteure!
Je crois qu’en fait, là où ça pêche, c’est qu’il s’agit d’un tome unique! L’auteure a voulu y placer l’intégralité de son histoire, mais malheureusement cela a plutôt apporté un manque de profondeur: on entre que superficiellement dans le monde des sirènes et nous n’avons même pas le temps de nous y attacher.
Et là où c’est fort ironiquement, c’est que même dans l’action cela se fait ressentir: on n’a même pas commencé que c’est déjà la fin! Et cela, je pense, est dû probablement au manque de charisme de l’héroïne Rio – qui a tout de même un petit ami adorable: je ne sais pas si vous avez eu le même ressenti mais j’ai eu l’impression que cette fille est une abyme de doutes à elle toute seule, tant et si bien qu’elle en oublie d’agir durant les trois quarts du livre!

En bref: C’est un roman agréable à lire mais un peu trop méditatif et contemplatif qui aurait mérité une histoire plus approfondie et étalée sur plusieurs tomes!

Points forts: Le sujet – L’écriture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s