La Passe-Miroir, Livre 1 et Livre 2

Auteur: Christelle DABOS

Éditeur: Gallimard Jeunesse

Année d’édition: 2013 et 2015

Genre: Fantastique, Aventure…

Description: 

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la citadelle, capitale flottante du Pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Avis:

Tome 1, Les fiancés de l’Hiver: Deux mots pourrait suffire : formidable découverte!!
Mais je vais quand même m’étendre un peu sur ce génial premier tome de Christelle Dabos: on peut dire qu’elle m’a tout de suite transportée dans son univers, dès les premiers chapitres, j’étais la tête dans les nuages, ceux-là même qui entourent les nouveaux mondes suspendus dont parle cette histoire. Que ce soit l’écriture de l’auteure ou que ce soit le scénario qui entremêle finement intrigues aristocratiques et amoureuses, tout était excellent !
Mais si le scénario fonctionne si bien, c’est aussi grâce aux personnages créés par l’auteure à la fois jamais vus ailleurs grâce à leurs dons spécifiques, mais aussi redoutables et attachants!
Dès le départ, on ne peut que s’attacher à Ophélie: son caractère ordinaire et maladroit la rapproche de nous comme jamais et nous n’avons qu’une envie – même si elle démontre bien des fois qu’elle n’en a pas besoin par sa force d’esprit: la prendre sous notre aile! En fait, on se sent un peu investi d’une mission de deuxième chaperon, un peu comme la tante Roseline – même si moi, je serais beaucoup moins restrictive pour les relations amoureuses !
Quant à Thorn, j’avoue que malgré la description physique bien détaillée de l’auteure, j’avais du mal à le visualiser, peut-être parce qu’il ne faisait pas pour moi l’amoureux idéal… Mais par la suite, j’avais envie de connaître de plus en plus de choses à son sujet, regrettant même les moments où il ne faisait pas partie de l’action! Et puis, quand j’ai cru enfin l’avoir cerné, boum, retournement de situation théâtral: Christelle Dabos a réussi à me bluffer sur la psychologie de ce personnage !
Puis autour de ces deux fiancés de l’hiver, gravitent bien d’autres personnages qu’on aime naturellement ou qu’on surveille du coin de l’oeil car on ne sait en qui avoir confiance dans cette Citacielle où le complot est un art de vivre !

En bref: Ce livre est à la fois magique, envoûtant, génialissime et transcendant! C’est pour moi un véritable coup de coeur et je vais me précipiter dès ce matin sur les Disparus du Clairdelune car la fin de ce tome promet encore de belles aventures pour Ophélie la Passe-miroir!

Tome 2, Les disparus du Clairdelune: Oh que oui, oh que oui ! La magie a une nouvelle fois complètement opéré!!
Mais comment fait Christelle Dabos pour être une telle magicienne des mots qui nous font perdre tout sens de la réalité du moment que l’on met notre nez dans le monde des arches suspendues? Pour nous faire sentir le vide et le manque à la clôture de ce fabuleux tome, avalé déjà à une vitesse extraordinaire, avec la seule envie de retrouver le prochain le vite possible entre nos deux mains? Vous l’aurez compris, j’ai encore une fois été envoûtée par ma lecture du second opus de La Passe-Miroir!!
Quel univers complexe et superbement travaillé! L’auteure a mis ici encore en place une intrigue si prenante que vous ne pouvez décemment pas posé le livre à la fin de chaque chapitre: ce tome tend à répondre aux nombreux mystères qui entourent les esprits de famille et « Dieu le père », la menace planant telle une ombre près d’eux. On s’accroche à chaque petit détail qui nous est offert comme une bouffée d’oxygène et tente d’imbriquer les morceaux en essayant d’égaler la productivité du cerveau de Thorn… Mais l’on peut dire que Christelle Dabos exerce tout son talent pour ne pas nous donner les choses toutes cuites ! On attend donc chaque Bribe avec impatiente pour comprendre enfin les secrets de cet Univers! Alors que l’on commence à mettre le doigt dessus à la fin de ce tome, cela ne fait qu’apporter de nouvelles questions et donne encore plus l’irrépressible envie de lire la suite!
Enfin, l’auteur a aussi mis son talent dans l’étoffage de ces personnages et là aussi, elle ne va pas dans la facilité et c’est ce qui rend le tout si crédible et si vivant: quand est-ce qu’on a vu une histoire d’amour se déroulait dès le premier regard comme sur des roulettes? Mais on s’est tellement attaché aux personnages que c’est le déferlement d’émotions dès qu’il leur arrive quelque chose et on peut dire qu’ici, on est bien servi!
En bref: Ce second opus tout en gardant toute cette magie que nous transmet Christelle Dabos grâce à son talent, est encore plus absorbant et chronophage par le nombre de mystères à découvrir et pour certains seulement à réussir à lever! Ma lecture fut donc tout bonnement géniale et ne demande qu’une suite qui je ne me fais aucun doute sur le sujet, ne pourra qu’être à la hauteur car je suis déjà si immergée dans cet Univers !

Points forts: Le scénario – l’écriture – les personnages

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s