La 5ème Vague, tome 1

la-5e-vague,-tome-1-4022842

Auteur: Rick YANCEY

Éditeur: Collection R

Année d’édition: 2013

Genre:  Dystopie, Science-fiction…

Description: 

1re VAGUE : EXTINCTION DES FEUX
2e VAGUE : DÉFERLANTE
3e VAGUE : PANDÉMIE
4e VAGUE : SILENCE

À l’aube de la 5e vague, sur une autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper… Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés.

Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu’à ce qu’elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son ultime espoir de sauver son petit frère. Du moins si Evan est bien celui qu’il prétend…

ILS CONNAISSENT NOTRE MANIÈRE DE PENSER.
ILS SAVENT COMMENT NOUS EXTERMINER.
ILS NOUS ONT ENLEVÉ TOUTE RAISON DE VIVRE.
ILS VIENNENT NOUS ARRACHER
CE POUR QUOI NOUS SOMMES PRÊTS À MOURIR.

Avis:

Ce que je peux dire sur la 5ème Vague, c’est que ce premier tome m’a faite passer par tout un tas d’émotions!
Tout d’abord, à l’achat, ce fut de l’enthousiasme! Oui, car si j’ai découvert cette histoire – outre en suivant les avis positifs sur les réseaux sociaux – c’est avant tout via la bande-annonce de l’adaptation cinématographique qui vient tout juste de sortir. Et moi j’aime les blockbusters américains!
Ensuite, je vous avoue qu’en commençant la lecture, c’était plus de la surprise! La surprise surtout face à notre héroïne : Cassie pour Cassiopée! En fait, j’ai trouvé notre jeune fille… Et bien… Pas très jeune fille justement! J’avais comme l’impression que l’auteur avait longtemps hésité avant de créer un personnage principal féminin et qu’au final, il lui avait laissé un caractère assez masculin : elle jure un peu comme un chartier, elle n’y connait pas grand chose en amour et dans ce domaine fait même pâle figure face aux deux autres protagonistes masculins, surtout Evan!Mais, bon, on peut lui trouver l’excuse du climat d’invasion et cela ne nous empêche pas de l’apprécier!
En même temps, est venue l’excitation, celle de se retrouver totalement immergée dans un monde où tout va à cent à l’heure! Quand on débarque dans l’histoire, les aliens ont déjà arrimé leur petit ravitailleur dans le ciel et on ne demande qu’une chose: comprendre tous les pourquoi des comment! Ce sentiment est exacerbé par l’arrivée directe dans le point de vue interne de Cassie: on a l’impression d’être nous aussi sur la brèche, prêt à virer vers la folie dans ce climat angoissant!
Par contre, une émotion s’est glissée lors de la lecture des troisième et quatrième chapitres qui m’a fait craindre de ne pas apprécier ma lecture: un peu de malaise lors de l’introduction de Sammy dans l’histoire… Je ne sais pas si c’rest parce que je suis maman d’un petit garçon de cinq ans ou que je suis trop sensible pour les histoires catastrophes – écrites qui plus est par des hommes, mais je ne me sentais pas terrible face aux traitements des enfants à Camp Haven… Enfin, je sais que s’il y avait invasion, on en aurait bien rien à faire de ma sensiblerie!
En bref: Lorsque j’ai dépassé tout cela, le sentiment qui a prédominé dans ma lecture, c’est tout de même du plaisir et j’ai maintenant hâte de voir ce que cela donne sur grand écran! Comme à mon habitude, je m’étais posée la question de savoir s’il valait le coup de lire l’original avant de voir l’adaptation, je vous ferai part samedi de mon impression!

Points forts: L’addictivité – le scénario

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s