Rappel: Cité 19, tome 1

Pour la sortie en ce jour du second tome de la série Cité 19 de Stéphane Michaka, j’ai pensé qu’il serait bon de faire une chronique rappel sur le précédent opus. Amis lecteurs, je ne peux que vous conseiller cette petite saga!

cite-19-691976

Auteur: Stéphane Michaka

Éditeur: PKJ

Année d’édition: 2015

Genre:  Thriller historique, fantastique

Description: 

Que faisait le père de Faustine à minuit au sommet de la tour Saint-Jacques ? Et qui l’a précipité dans le vide ? Convoquée pour identifer le corps, Faustine ne reconnaît pas les mains de son père. Persuadée qu’il a été kidnappé par une secte mystérieuse, elle se lance sur la piste d’un inquiétant personnage. Elle suit l’homme dans une station de métro, trébuche, perd connaissance et se réveille… 150 ans plus tôt! Pour Faustine, c’est le début d’une série d’aventures, aux confins du thriller, de la science-fiction et de l’Histoire.

Avis:

Ce que l’on peut dire de Cité 19 en premier, c’est qu’il s’agit d’une surprise totale! On ne peut pas s’attendre à ce petit bijou écrit par Stephane Michaka car l’histoire et l’écriture change du tout au tout par rapport à mes autres lectures – pourtant le sujet du « voyage dans le temps » n’était pas vraiment neuf pour moi!
On ne peut qu’être pris très vite dans l’action qui ne s’arrête jamais, mais encore mieux est en perpétuelle évolution: dans le XXIeme siècle, on croit cerner le caractère de l’héroïne, Faustine qui semble être une jeune fille fragile et influençable, et pourtant… C’est au XIXeme siècle, qu’elle montre son véritable « potentiel ». C’est en fait un peu tout le temps comme cela: dès qu’on croit tenir une piste, elle vole vite en éclats. À l’arrivée de Faustine dans le XIXe siècle, j’avais peur que l’histoire ne se réduise à un manuel d’histoire sur cette époque mais très vite, lorsque Faustine devient journaliste en fait, l’intrigue devient ultra complexe et prenante… Et si on y rajoute une pointe de complot actuel, cela devient une petite merveille!
Le choix de l’époque m’avait un peu inquiétée car si Zola est l’un des écrivains fétiches de l’auteur, ce n’est pas vraiment mon cas, mais j’ai été très vite rassurée: on ne s’attarde pas dans des descriptions lugubres de la misère parisienne, même en fréquentant ici les bas-fonds!

En bref: J’ai vraiment beaucoup aimé Cité 19 qui est un livre qui mêle très habilement intrigue et histoire! Et bien-sûr, on a hâte de connaître la suite – février 2016, il y a tellement de choses laissées en suspens!

Points forts: Les personnages – le scénario

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s