Chroniques du Monde Émergé, tome 1: Nihal de la Terre du Vent

chroniques-du-monde--merge,-tome-1---nihal-de-la-terre-du-vent-101144

Auteur: Licia Troisi

Éditeur: PKJ

Année d’édition: 2008

Genre:  Fantasy

Description: 

Nihal est une jeune fille très étrange : oreilles pointues, cheveux bleus, yeux violets… tout la distingue des autres habitants du Monde Émergé.
Fille d’un célèbre armurier, elle passe son temps à jouer à la guerre avec une bande de garçons.
Mais la nuit des voix plaintives et des images de mort hantent l’esprit de Nihal. Et lorsque le terrible Tyran envahit la Terre du Vent, elle comprend que ses cauchemars sont devenus réalité. L’heure du véritable combat a sonné. Nihal doit devenir une vraie guerrière et défendre la paix, à tout prix. Ses seuls alliés : Sennar, le jeune magicien, et une infaillible épée de cristal noir…

Avis:

Raaaah… Je suis assez partagée… Que penser à la fin de ma lecture de ce premier tome des Chroniques du Monde Emergé qui somme toute est joliment – et même avec beaucoup de raffinement – écrit?
Ce qu’on peut dire en tout cas c’est que l’auteure met du coeur à l’ouvrage, ce qui nous pousse assurément à entrer dans l’histoire: en effet, elle parvient à nous décrire de long en large ce Monde Emergé dans lequel nous débarquons et tout cela est fait avec énormément de détails… Parfois un peu trop…car cela apparaît un peu comme des digressions par rapport au fil conducteur principal de l’histoire. C’est un peu dommage car l’univers présenté est riche et donne à rêver!
Vers la fin, ce sentiment s’apaise un peu car on passe à une sorte de nouvelle partie qui donne à ce premier tome l’image d’un livre d’initiation: il nous apprend à la fois tout de ce Monde mais également le cheminement de Nihal vers son destin. Il est plaisant de voir défiler les différents maîtres de la jeune fille – Fen,Ido, Eleusi…, mais je dois avouer que cela rend quelques chapitres, ceux qui marquent une étape de sa formation, un peu longuets…
Il s’agit surtout dans ce tome de voir évoluer son héroïne Nihal qui manque malheureusement cruellement de maturité pour qu’on s’attache dès le début à elle. Et c’est un personnage principal qui s’avère quelque peu agaçante car elle se pose vraiment trop de questions existentielles. Je lui ai préféré largement Sennar bien qu’il ne soit pas des plus présents, rien que pour son humanité!

En bref: Ce roman de bonne fantasy manque un peu pour moi de mystères et peut-être de profondeur qui auraient pu allumer la flamme. C’est une lecture somme toute sympathique mais pas assez entraînante à mon goût. Je lirais tout de même la suite, même si ce n’est pas dans l’immédiat…

Points forts: Les décors – la créativité

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s