L’expédition H.G. Wells

l-expedition-h.g.-wells-573774

Auteur: Polly Shulman

Éditeur: Bayard

Année d’édition: 2013

Genre:  Fantastique, Science-fiction

Description:

Jouez avec le temps, si vous l’osez ! Alors qu’il travaille dans sa chambre à un exposé sur les robots, Léo voit surgir une sorte de scooter miniature, piloté par une jeune fille dont il tombe aussitôt amoureux… et, sur la place du passager, une minuscule réplique de lui-même ! Obsédé par cette étrange vision, Léo suit les conseils de sa prof de sciences et se rend au Dépôt d’Objets Empruntables de la Ville de New York, extraordinaire bibliothèque n’accueillant que des objets qui ont un jour marqué l’Histoire ou la littérature.
Là, il fait la connaissance de Jaya, assistante-magasinière, qui ressemble trait pour trait à la fille de sa vision. Elle lui arrange un rendez-vous avec le directeur de l’établissement, le Dr Rust, qui, impressionné par les talents de réparateur du jeune homme, l’engage. Et bientôt, Léo découvre le Legs Wells : un département du Dépôt où sont entreposés les objets ayant un lien avec la bibliographie de l’un des pères de la science-fiction, l’auteur de L’homme invisible et de La guerre des mondes : Herbert George Wells !

Avis:

Que j’aurais aimé avoir cette lecture durant mes années collège (même si en 2013, j’en étais un peu loin, j’avoue)!
Pour commencer par les deux points les plus positifs, je dirais tout d’abord que la couverture, comme toutes celles de l’auteur d’ailleurs, attire indubitablement l’attention par sa richesse et j’en félicite les éditions Bayard pour ce rendu si attractif avec ses multitudes d’objets, clins-d’oeil à l’histoire, présents.
Un autre point hyper attrayant est le concept, l’univers développé ici: dès les premiers chapitres, j’ai tout de suite été emballée par ce Dépôt d’objets empruntables qui offre des possibilités d’histoires incroyables! Ici, en plus, on se retrouve plongé dans l’univers des machines inspiré des mondes créés par H.G. Wells principalement, mais pas que! et tout devient réalisable! Cela m’a d’ailleurs donné envie de découvrir La Machine à explorer le temps et d’autres œuvres de science-fiction scrupuleusement présentées par l’auteure. Cela permet d’ailleurs de bien étayer notre culture de ce genre: maintenant, je peux me vanter d’en connaître un peu plus sur Tesla!
C’est peut-être d’ailleurs également de ce côté-là que le bas blesse… En fait, on est concentré sur les différentes petites choses que l’on peut apprendre concernant les autres livres et inventions et on passe peut-être à côté de la véritable action – qui pour moi, est arrivée très tardivement.
C’est d’ailleurs pour cela que j’évoquais le collège et pour cause… ce livre a un coté assez enfantin et scolaire qui s’il ne m’a pas rebuté, m’a fait parfois levé les yeux au ciel face à quelques facilités scénaristiques. Le problème reste en fait ce que l’auteure fait de ses personnages: les relations de couples, d’amitié ou d’inimitié se font (ou se défont) très très rapidement, de même pour la résolution de l’intrigue principale et même j’ai trouvé le méchant et son pseudo ultimatum… comment dire… un peu en carton! Ça m’a en fait un peu dérangée car les deux protagonistes étaient fondamentalement sympathiques, ainsi que leur entourage, et j’aurais aimé un traitement un peu meilleur de tout cela.

En bref:  Ce tome joue vraiment le rôle d’une bibliothèque qui pour cette nouvelle aventure avec de « nouveaux » personnages, nous permet à travers un voyage instructif, de mieux connaître le genre de la science-fiction: on y emprunte de futures lectures, on y apprend beaucoup de choses… Dommage que cela reste très scolaire car mon avis pourrait être encore meilleur!

Les points forts: Le concept du Dépôt – la culture sur la Science-fiction – la couverture

Publicités

4 commentaires

  1. Elodie · mai 31, 2016

    Très intriguant comme résumé et j’avoue que ton avis me donne envie de découvrir cette histoire mais j’ai déjà plein de livre dans ma PAL…

    Aimé par 1 personne

    • Chikachou · mai 31, 2016

      Désolée Elodie, je joue toujours les viles tentatrices avec toi lol
      Mais je dois dire que même à moi ça m’a donné envie de tenter la Malédiction Grimm et le Cauchemar Edgar Allan Poe qui sont parait-il plus Fantastique que Science-fiction!

      J'aime

      • Elodie · juin 7, 2016

        Haha oui, j’ai remarqué! 😛
        Il y a tellement de livre qui me font envie quand je vais sur les blogs… et je ne les notes pas toujours tout de suite, du coup je pars à la chasse aux trésors quand je me souviens qu’il y avait un livre qui m’avait tenté mais dont je ne me souviens plus du titre et parfois plus trop où je l’ai vu 😀
        Enfin, je vais noter celui-ci, et pour la sélection (précédemment), c’était déjà fait!

        Aimé par 1 personne

      • Elodie · juin 7, 2016

        PS : je note également les deux autres titres…

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s