Avant toi

tmp_1270-avant-toi-37888331702046878

Auteur: Jojo Moyes

Éditeur: Milady

Année d’édition: 2013

Genre:  Romance, drame, tranche de vie…

Description:

Lou est une fille ordinaire qui mène une vie monotone dans un trou paumé de l’Angleterre dont elle n’est jamais sortie. Quand elle se retrouve au chômage, elle accepte un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. Malgré l’accueil glacial qu’il lui réserve, Lou va découvrir en lui un jeune homme exceptionnel, brillant dans les affaires, accro aux sensations fortes et voyageur invétéré. Mais depuis l’accident qui l’a rendu tétraplégique, Will veut mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.

Avis:

Comment expliquer ce que j’ai ressenti à la lecture d’Avant toi…?
Et bien, je dois avouer que ma première peur en écrivant cette chronique est de décevoir la personne qui me l’a vivement conseillé sur les réseaux sociaux, Carole… car j’ai l’impression de ne pas avoir ressenti à 100% toutes les choses qu’elle a pu éprouver, elle, durant sa propre lecture.
Car oui, pour dire vrai, je n’ai commencé qu’à vraiment apprécier ma lecture qu’au bout de la seconde moitié du livre, là où Lou se dévoile enfin et devient un personnage fort et entreprenant. Et encore oui, la fin de ce roman m’a, comme pour vous, totalement bouleversée, pas étonnant pour une hyper émotive comme moi! Le sujet est après tout très bien traité et aide à se poser de lourdes questions qui ne peuvent toucher que les cordes sensibles – d’autant plus lorsqu’on est mère ou amoureuse!
J’aurais peut-être aimé un peu plus de romance qui est arrivée bien tard selon moi mais ça c’est mon côté fleur-bleue qui parle mais je sais bien qu’il n’y aurait pas eu ce même rendu final…
Mais cela a sûrement à voir avec les personnages qui même si on s’attache à Louisa et après – quand il devient moins C.O.N. – à Will: je trouve que l’on a du mal à voir l’amplitude de leurs émotions et c’est peut-être cela qui m’a ennuyé dans la première partie… Je trouvais un peu tout le monde trop… plats! Et l’interruption par des points de vue extérieurs comme celui de Camilla Traynor ou Steven Traynor n’a pas arrangé les choses pour moi car je les ai trouvés superflus, un peu moins pour ceux de Nathan et Katrina car ils révélaient plus de choses!

En bref: C’est une histoire qui a une finalité très touchante, riche en émotions qui vous déchirent le cœur par ce qu’elles impliquent, mais j’ai été dérangée par la longueur que prenait celle-ci à se mettre en place avec des narrations d’événements jours après jours qui donnaient de la lourdeur à l’intrigue, du coup pas assez amoureuse à mon goût… Mais je ne doute que d’autres y trouveront leurs comptes dans la beauté de cette écriture qui sans justifier, explique magnifiquement le choix que peuvent faire certaines personnes dans le même cas que Will.
Je ne crois pas par contre que j’aimerais lire la suite car je n’ai pas très envie avec mon hyper émotivité de me plonger dans le deuil d’un personnage imaginaire…
Mais j’ai l’intuition que je vais encore plus pleurer au cinéma!

Les points forts: Le sujet traité avec force

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s