Witch Hunter, tome 1

the-witch-hunter,-tome-1-797231

Auteur: Virginia Boecker

Éditeur: PKJ

Année d’édition: 2016

Genre:  Fantasy, Fantastique…

Description:

Elizabeth Grey, seize ans, est une redoutable chasseuse de sorciers. Mais un jour, elle-même est arrêtée pour sorcellerie ! En prison, elle reçoit la visite de Nicholas Perevil, qu’elle traque depuis toujours. Il lui propose un étrange marché : si elle parvient à déjouer la malédiction qui pèse sur lui, elle sera libérée.
Au fil de ses macabres découvertes, tout ce qu’Elizabeth tenait pour évident est remis en question : le bien et le mal, les amis et les ennemis, l’amour et la haine… la vie et la mort !

Avis:

La première chose que je me suis dite en refermant Witch Hunter est « Aaah c’était vraiment une bonne lecture d’un genre que je n’avais pas lu depuis longtemps! »
Car oui, on peut voir que ce tome nous entraîne dans de la Fantasy mais je n’avais pas l’impression d’être dans ce type de lecture: il n’y avait aucune lourdeur parce qu’un style vraiment simple d’approche et pas à vouloir détailler trop profondément le monde dans lequel l’histoire évolue: il y a des sorciers, des inquisiteurs, des chasseurs, ça se passe dans des temps de la fin du Moyen-âge et puis, c’est tout ce que nous avons comme détails! Et c’est très bien comme cela! Parce qu’on peut vraiment se consacrer sur les personnages et leur histoire sans se soucier d’apprendre à maîtriser un monde inconnu et ardu!
En plus, l’auteure se lance directement dans l’action sans vraiment de préambule – et revient parfois un peu abruptement sur les événements passés en plein présent mais ce n’est pas la mort du petit cheval!- et cela donne un rythme vraiment intéressant à l’histoire puisque jamais on ne s’ennuie.
Pour parler des personnages, je les ai purement adorés en commençant par l’héroïne qui nous narre le tout, qui est une fille forte mais à qui l’on voit les failles et que l’auteure n’a pas préservée comme on le comprend dans le début de l’histoire, mais c’est ce qui l’a rend encore plus attachante! Dans ses nouveaux compagnons dont on voit également qu’ils sont tous des personnages travaillés, j’avoue avoir un petit faible pour John – ça doit être les bouclettes brunes – que j’ai aimé voir évoluer – surtout auprès de Elizabeth.

En bref: J’ai beaucoup aimé ce premier tome d’une histoire de sorcellerie telle que j’en ai peu lue avec un côté réalité historique fictive très bien développé que j’ai vraiment apprécié, autant que ses personnages attachants! Je suis pressée de lire le second tome qui j’espère arrivera bientôt dans nos contrées francophones et je n’hésite pas du tout à conseiller ce premier tome à ceux qui hésitent encore à se lancer.

Les points forts: Le style d’écriture – les personnages – l’addictivité

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s