La Sirène

la-sirene-814574

Auteur: Keira Cass

Éditeur: Collection R

Année d’édition: 2016

Genre:  Fantastique, Romance…

Description:

Kahlen est une Sirène, vouée à servir son maître l’Océan en poussant les humains à la noyade. Pour cela, elle possède une voix fatale à qui a le malheur de l’entendre. Akinli, lui, est un beau et gentil jeune homme, qui incarne tout ce dont Kahlen a toujours rêvé. Tomber amoureux a beau leur faire courir un grave danger à tous les deux, Kahlen ne parvient pas à garder ses distances. Est-elle prête à tout risquer pour écouter son cœur ?

Avis:

Ayant adoré la série La Sélection, j’étais vraiment pressée de découvrir le nouvelle oeuvre de Keira Cass – enfin nouvelle ou ancienne puisque La Sirène est son premier roman – mais j’avoue que c’est un peu déçue que je ressors de cette lecture.

Car oui, comme précisé plus haut, c’était le premier essai édité de l’auteure et comment dire… on ressent bien la « jeunesse » de l’écriture. Je ne reproche rien au style même de Keira Cass qui après tout n’a pas vraiment varié depuis le temps et se lit assez facilement. Mais plutôt au scénario et aux personnages qui y évoluent…

En fait, tout cela m’est apparu très… fade! Kahlen manquait un peu de caractère et passe la moitié du roman à se laisser faire par l’Océan, par la vie même. Et Akinli, au caractère pourtant dynamique, parle pour deux mais dans des monologues un peu vides de sens à mon goût! C’est bien dommage car leur histoire d’amour a un très bon potentiel… malheureusement mal exploité!

Mais pour finir sur un point positif, c’est une façon assez innovante je trouve, de traiter la mythologie des Sirènes que j’ai été heureuse de découvrir.

En bref: C’est une histoire à la mythologie quasi homérique qui avait de base un excellent potentiel puisqu’un bon point de départ: les Sirènes sont plus humaines que l’on ne le pense puisque grâce à leur point de vue, on comprend qu’elles sont ni bonnes ni mauvaises. Malheureusement, tout cela est quelque peu gâché par un manque de profondeur chez tous les personnages qui finissent de stéréotyper toute l’histoire. On ne peut que se rassurer en se disant que l’avenir à donner plus de maturité à la plume de l’auteure.

Les points forts: Le point de vue sur la mythologie des Sirènes

Publicités

2 commentaires

  1. Elodie · octobre 16

    C’est dommage cette critique « mitigée » il avait quand même son originalité qui apportait un plus… Je pense quand même le lire car il me fait très envie ^^

    Aimé par 1 personne

  2. Chikachou · octobre 16

    Oui moi aussi ça m’a déçue d’être déçue parce que Keira Cass m’avait vraiment séduite avec la Sélection! Mais tu as raison, c’est tout de même une histoire originale qui pourrait te plaire plus qu’à moi! Je suis une partisane du self-made opinion aussi 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s