Silver, Livre Troisième

silver-livre-troisieme-812654

Auteur: Kerstin Gier

Éditeur: Milan – Page Turners

Année d’édition: 2016

Genre:  Fantastique, romance

Description:

Liv a l’impression que ses problèmes ne finiront jamais : remariage de sa mère, complexe d’infériorité, ragots du collège attisés par la mystérieuse blogueuse Secrecy, et fierté blessée par son ex-petit ami Henry. Sans parler des couloirs du rêve et du dangereux Arthur, qui manipule les gens pendant leur sommeil pour les faire agir à sa guise. Et si le Seigneur des ombres et des ténèbres existait pour de vrai ? Il y a des jours où l’on préférerait cauchemarder plutôt que d’affronter la réalité.

Avis:

Je peux vous le dire, à vous, avant d’entamer la lecture de ce troisième et dernier tome de Silver, j’avais un peu la boule au ventre… et cela pour deux raisons: d’une part, c’est un peu un sentiment commun lorsqu’une lecture promet de me faire frissonner et là, avec la révélation sur le secret du démon des rêves, il y avait de grandes chances. Mais d’autre part aussi, ce petit pincement venait également du fait que lire cet opus c’était un peu tourner la page sur l’histoire de Liv, sur l’écriture si addictive de Kerstin Gier – même si j’ai confiance sur le fait qu’elle peut revenir en force avec un nouveau scénario du tonnerre.

Donc vous l’avez compris, encore une fois, le style de l’auteure m’a entièrement séduite. C’est vraiment agréable d’être dans la tête de Liv car cette héroïne est faite comme nous, qui plus est, elle est tellement bourrée d’humour et on adore partager ses aventures autant « pseudo-démoniaques » qu’amoureuses. Comme pour le tome 2, d’ailleurs, on est plus centré – et ce n’est pas plus mal d’une certaine part – sur elle et Henry: en fait, l’amour prend une place de premier choix et nous aide en quelque sorte à réduire le frisson que provoquent les couloirs sombres du monde des rêves. Donc, Silver reste tout de même avant tout une romance!

Ce qui marche aussi, c’est d’avoir de si bons personnages: je ne reparlerais pas de Liv mais ici de Henry qui a une personnalité complexe mais est l’un des protagonistes les plus attachants (avec Grayson…).

En bref: Voici ce qui a fait le succès de cette deuxième saga de Kerstin Gier: une romance dans une ambiance de cimetière, un style d’écriture addictif et plein d’humour et des personnages (chez les gentils qui ne sont jamais faciles à identifier dès le début!) ultra attachants! Je ne peux que conseiller cette série qui m’a fait passé de très bons moments de lecture! Il est bien dommage de ne pas avoir plus de détails sur la fin…

Les points forts: Les personnages – l’humour – le scénario

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s