Rappel: Marjane, tome 1: La crypte

marjane-tome-1-la-crypte-557664

Auteur: Marie Pavlenko

Éditeur: PKJ

Année d’édition: 2015

Genre:  Fantasy urbaine, bit-lit

Description:

« En plein cœur de Paris, les ninns, que les hommes surnomment « vampires », ont bâti une incroyable Résidence secrète dont les humains ne soupçonnent rien. C’est là qu’a grandi Marjane, qui, jusqu’à ses 17 ans, croyait faire partie du clan. L’assassinat de son père va bouleverser son existence. Accusée de trahison, elle est obligée de s’enfuir.

Avec l’aide de son amie Ashley et du mystérieux Mats, Marjane découvre alors un monde hostile, peuplé de créatures fantastiques qui hantent la ville. Elle y apprend la vérité sur son père, mais sa quête la conduira bien plus loin, sur la piste de terribles secrets…  »

Avis:

Il faut le dire, je suis bien contente d’avoir fait la jolie découverte de Marjane! Ce livre peu commun, je trouve, pour de la bit-lit, se laisse aborder on ne peut plus facilement: l’auteure – française qui plus est – sait nous séduire grâce à une écriture vive qui nous fait rentrer immédiatement dans l’action!
L’action d’ailleurs est présente dès le départ pour notre plus grand plaisir – sans occulter pour autant les autres sensations… comme l’amour! À peine un petit chapitre introductif pour cerner les personnages principaux et le décor que nous voilà partis dans une course effrénée pour la survie de Marjane dans les rues de Paris!
En parlant de Paris, on pourrait croire aborder familièrement le décor de la capitale française, mais point du tout: l’auteure a su brillamment construire une ville totalement parallèle remplie de créatures fantastiques et fascinantes, tout en respectant le quadrillage des rues et des monuments nationaux. Chapeau: voilà qui fait bien voyager!
Mais cet opus est aussi l’occasion de découvrir des personnages très bien travaillés et attachants, en particulier Marjane qui se retrouve paumée dans sa propre histoire. Mais il faut dire que celle-ci est aussi pleine de mystères, qui au fur et à mesure que l’on les découvre, rendent ce tome des plus palpitants. On partage également plus que de l’action avec les personnages de Marie Pavlenko, puisqu’on peut dire que l’on rentre dans les pensées et les sentiments de la plupart des principaux – et ce serait peut-être le seul petit bémol car on peut se perdre parfois dans le trop plein d’émotions venu de partout tout au même moment!

 

En bref: C’est un très bon premier tome qui nous lance tout de suite dans le bain en nous coupant le souffle tout du long et qui avec cette fin qui ne livre qu’une partie de la solution, invite à lire au plus vite la suite… Ce à quoi je m’attèle dès maintenant!

Les points forts: L’univers – les personnages – l’action

Publicités

Un commentaire

  1. Pingback: Bilan de Novembre 2016 | Langue de chat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s