Le Joyau, tome 3: La Clé noire

le-joyau-tome-3-la-cle-noire-803628

Auteur: Amy Ewing

Éditeur: Collection R

Année d’édition: 2016

Genre:  Dystopie, Fantastique…

Description:

L’avenir se bâtit sur les ruines du passé.

Le dernier tome de la trilogie événement, par l’éditeur de la série best-seller La Sélection !

Cela fait trop longtemps que Violet et les habitants des anneaux extérieurs de la Cité solitaire vivent sous le joug de la noblesse du Joyau pour satisfaire leurs moindres caprices. La société secrète connue sous le nom de la Clé Noire s’apprête à lancer l’offensive pour renverser ces dirigeants cruels et corrompus.

Violet a conscience du rôle crucial qu’elle a à jouer dans cette révolte, mais c’est une raison encore plus personnelle qui la pousse à s’engager corps et âme pour la cause : la Duchesse du Lac a mis la main sur sa petite sœur Hazel…

Après avoir eu tant de mal à s’échapper du Joyau, Violet va devoir tout risquer pour s’y introduire à nouveau, sauver sa sœur, mais aussi l’avenir de la Cité solitaire…

Avis:

Dans mes souvenirs (oui, je plaide coupable… je n’ai pas programmé de relecture pour cette série…), j’étais sortie de ma lecture du tome 2 assez satisfaite par la tournure de l’histoire: j’avais même préféré ce deuxième tome au premier car plus riche en action, en découvertes sur le monde créé par Amy Ewing… Pour moi, il était évident que la saga irait crescendo dans le meilleur et j’étais impatiente de découvrir le dernier opus, mais j’avoue avoir été un peu refroidie dans mon entrain par les débuts de ma lecture de La Clé noire.

En effet, j’ai eu cette impression que dans sa tentative de clore sa série, l’auteure a un peu moins pimenté cet opus comme si ici, on ne nécessitait pas de nouvelle intrigue qui amènerait à de toutes nouvelles révélations.

Les 200 premières pages se passent alors assez paisiblement, sans vraiment d’action notoire et se présentent plus comme un lent résumé des épisodes précédents – avec quelques teasers malheureusement assez mollassons de ce que nous réserve la fin du tome… Au final, j’ai trouvé cette partie assez longuette!

En fait, l’action débute réellement – et l’histoire en devient de ce fait plus vivante et haletante – qu’à partir du moment où l’on réintègre enfin le cœur des événements, c’est-à-dire dans le Joyau, et plus particulièrement lorsque la Duchesse du Lac réapparaît. Car oui, même si tous nos héros sont formidables, plein de bons sentiments… ce qu’il faut vraiment à cette histoire, c’est une vraie bonne méchante! Et la Duchesse répond parfaitement à nos exigences! C’est grâce à elle en fait que le final explosif se déroule autant avec brio car on ne peut mettre en oeuvre les gros moyens que face à une telle femme!

En bref: Je pense que Amy Ewing a réussi à exécuter une conclusion finement écrite à sa saga du Joyau telle qu’elle la souhaitait, il est seulement dommage selon moi que ce dernier tome se soit un peu limité à cela: c’est l’action et le suspense qui en ont du coup quelque peu pâti. Il a fallu l’intervention de la femme la plus sournoise et manipulatrice de la Cité Solitaire pour rebooster tout cela et nous éviter une déception qui aurait pu être grande. Je ressentirais peut-être un peu moins le sentiment de nostalgie qui accompagne d’habitude ma pensée à la fin d’une saga…

Points forts: Une vraie méchante – l’écriture – le concept

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s