Wild

the-ivy-chronicles-tome-3-wild-482897-264-432

Auteur: Sophie Jordan

Éditeur: Harper Collins Publishers

Année d’édition: 2014

Genre:  New Romance

Description:

Months after her boyfriend dumped her, Georgia can still hear the insults he hurled at her. Boring. Predictable. Tame. Tired of feeling bad, she’s ready to change her image, and go a little wild. What better way to prove her ex wrong than a hot night of sexual adventure at the secret campus kink club?

In the shadowy den of the kink club, she unexpectedly runs into Logan Mulvaney, her friend’s little brother. A player extraordinaire too hot for his own good, he may be younger, but the guy is light years ahead when it comes to sexual experience. Now he’s telling her to go home—“good girls” don’t belong here!

Georgia is tired of having others define her. She’s going to teach Logan a lesson he won’t forget—one white hot, mind-wrecking kiss . . . that leads to another . . . and another . . . and. . . . Realizing she’s way in over her head, Georgia runs.

Only Logan won’t let her go. Everywhere she goes he’s there, making her want every inch of him. Making her forget who she is. Who he is. And just how wrong they are for each other.

Avis:

Ah là là! Y a des fois où l’on fait bien de se lancer dans la VO pour connaître la fin d’une bonne série qui traîne à arriver en France! C’est exactement mon sentiment avec les Ivy Chronicles!

Si Prémices (le tome 1) m’avait emballée avec sa romance originale et sensuelle malgré sa simplicité, on a vraiment plaisir à retrouver ces caractéristiques dans Tease et Wild, avec toujours cette écriture très abordable!

Mais pour parler plus précisément ici de Wild, qui clôture la série autour des trois colocataires de Dartford, on a encore une fois une héroïne des plus intéressantes: même si Georgia semblait la plus lisse des trois filles, c’est elle qui lutte et qui fait donc le plus de chemin vers l’Amour! Bon, il est vrai qu’elle n’a pas l’environnement familial le plus terrible comparé à Pepper et à Emerson, mais c’est là qu’est l’intérêt: la voir machiner contre la pression psychologique qui peut être assez courante dans la vie de tout le monde… il y a donc une forte identification à notre héroïne!

Logan, quant à lui, est un sacré numéro qui répond à tous les fantasmes! Juste dommage que celui de Georgia soit d’entendre des cochonneries ^^ Car cela fait partie des trucs qui me dépitent un peu dans les New Romances – trop blablatages pendant l’amour!

En bref: Avec cette conclusion qui passe par la romance pimentée à souhait de Georgia, la dernière colocataire de Pepper et Emerson, on finit en beauté les Ivy Chronicles avec une histoire loin d’être « ennuyeuse ». Je vous conseille donc clairement de découvrir cette saga de romances contemporaines qui saura autant titiller votre côté fleur bleue que celui d’amatrice d’histoires pimentées et torrides, tout cela dans un style d’écriture simple mais efficace!

Points forts: L’addictivité – le caractère de Georgia – la romance pimentée

Publicités

Un commentaire

  1. Pingback: Bilan de Janvier 2017 | Langue de chat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s