Off-campus, tome 1: The Deal

off-campus-tome-1-the-deal-770886

Auteur: Elle Kennedy

Éditeur: Hugo Roman

Année d’édition: 2016

Genre:  New Romance

Description:

Hannah est une très bonne élève et elle a un don incroyable pour le chant.

Mais quand il s’agit d’hommes et de séduction, elle perd tous ses moyens. Garrett est la star de l’équipe de hockey de l’université, mais ses résultats scolaires ne sont pas à la hauteur et il risque de perdre sa place dans l’équipe. Ils vont passer un drôle d’accord. Elle lui donne des cours et il l’aide à séduire le quaterback de l’équipe de football.

Cet arrangement original va-t-il changer leur vie ?

Avis:

On ne peut pas dire non plus que je sois une grande dévoreuse de New romances, mais il est vrai que je prends plaisir à me plonger dans l’une d’elles de temps en temps. Et peut-être parce que je découvre à peine le genre, mais je passe à chaque fois un bon moment!

Et c’est une fois de plus vrai pour ce premier opus de la série Off-campus. Je dirais même plus The Deal est pour l’instant ma new romance préférée!

Il m’est même facile de vous expliquer le premier point du pourquoi du comment: l’addictivité (avec un grand A)! Il n’y a pas d’autres mots, ce livre se dévore! Il m’a fallu une seule journée pour boucler ce page-turner car chaque fin de chapitre vous met l’eau à la bouche et vous « force » à poursuivre avidement votre lecture.

Ce qui selon moi rend ce livre complètement addictif provient de trois choses. La première, c’est le style de l’auteure: une plume en fait très fluide, très naturelle et marquée par beaucoup d’humour!

Et c’est en ça qu’elle est reliée à la deuxième chose: des personnages hauts en couleurs! Les deux protagonistes sont simples, très drôles (le « colloque de pénis » m’a faite mourir de rire!) et ne sont pas creux car porteurs à eux deux d’une histoire pas forcément facile. J’ai vraiment apprécié aussi d’avoir le point de vue de Garett, et pas seulement celui féminin, car même si au début, sa superficialité – combien de fois pouvait-il prononcer le mot « bite » par chapitre? – me faisait un peu peur, cela s’est révélé être plutôt une parade proposée par l’auteure!

Et finalement, la troisième chose: un scénario qui n’est pas vraiment du suspense à proprement parler mais qui nous entraîne activement à travers l’histoire d’Hannah et de Garett!

En bref: C’est une histoire où cette romance un peu spéciale qui commence assez mal, vous emmènera assez rapidement et sur les chapeaux de roues. Bien-sûr, on passe par quelques clichés du genre comme les « Bébé » et autres scènes de sexe un peu trop commentées, mais cela n’enlève absolument rien à l’efficacité de la plume d’Elle Kennedy qui allie à merveille humour et scénario trépidant – devrais-je dire excitant…? Au suivant!

Points forts: L’addictivité – le style bourré d’hulour de l’auteure – les personnages

Publicités

Un commentaire

  1. Pingback: Bilan de Février 2017c | Langue de chat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s