Ne m’appelez pas Blanche-Neige!

ne-m-appelez-pas-blanche-neige---877176

Auteur: Gally Lauteur

Éditeur: Hachette

Année d’édition: 2017

Genre:  Conte revisité

Description:

Qui a dit que la vie était un conte de fées ? Lorsqu’on est trahie par sa meilleure amie, difficile d’y croire. Sous le choc, Blanche, 18 ans, préfère s’enfuir dans la nuit parisienne, entraînée par de mystérieux fêtards rencontrés sur le réseau social le plus populaire du moment. Si la magie devient virale, une princesse peut-elle s’en sortir avec pour seules armes : sa répartie et son téléphone ? Oserez-vous croquer cette pomme d’amour et découvrir le cœur des princes de votre entourage ?

Avis:

Ce que l’on peut dire de prime abord sur Ne m’appelez pas Blanche-Neige, c’est que Gally Lauteur a choisi une façon très originale de revisiter le conte de la princesse à la pomme: on ne s’attend pas du tout à retrouver tout le petit monde du nain à la reine diabolique, si bien intégré dans la vie de la capitale française dans un milieu qui fait coexister jetset et high-tech dernier cri.

On s’aperçoit d’ailleurs très rapidement que l’auteure s’amuse avec nous en nous lançant sur un jeu de piste, afin de faire coïncider personnages et décors avec ceux du conte de notre enfance, cela à l’aide d’indices disséminés dans le nom des chapitres. En cela, elle est parvenue à rendre la lecture de son roman très ludique!

Mais c’est un peu dans ce côté aussi que cela pêche pour moi: car certes, tout cela est bien plaisant et amusant à lire, mais cela nous empêche aussi de rentrer pleinement dans l’histoire et de s’attacher réellement à tous les personnages. En fait, je trouve que tous les nœuds de l’intrigue arrivent tellement à se résoudre avec une certaine facilité que ça nous laisse un peu demandeur de plus – de moins de superficialité…

Bon, j’ai tout de même trouvé que cela s’estompait avec l’introduction du personnage de Matthias qui amène la bonne dose de manipulation et de mystères. C’est par son entremise que l’on a envie de connaître la véritable histoire des frères Duval.

En bref: Cette nouvelle version ultra moderne et décalée de Blanche-Neige est très plaisante à lire car le jeu des personnages à retrouver rend le tout entraînant.

Il est simplement dommage que chaque personnage n’ait pas pris un peu plus d’ampleur que leur rôle prédestiné pour rendre les situations peut-être plus cocasses. Petit plus tout de même pour la romance et le message final!

PS: par contre, la feuille d’or, ce n’est pas l’idée du siècle pour les couvertures bien que très jolie, messieurs-dames les éditeurs! Je pleure encore d’en avoir autant sur les mains que restant sur le livre…

Points forts: L’originalité – l’écriture entraînante

Publicités

Un commentaire

  1. Pingback: Bilan de Mars 2017 | Langue de chat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s