La Passe-Miroir, Livre 3: La Mémoire de Babel

la-passe-miroir,-livre-3---la-memoire-de-babel-924831-264-432

Auteur: Christelle Dabos

Éditeur: Gallimard

Année d’édition: 2017

Genre:  Fantastique, aventure

Description:

Deux ans et sept mois qu’Ophélie se morfond sur son arche d’Anima. Aujourd’hui il lui faut agir, exploiter ce qu’elle a appris à la lecture du Livre de Farouk et les bribes d’informations divulguées par Dieu. Sous une fausse identité, Ophélie rejoint Babel, arche cosmopolite et joyau de modernité. Ses talents de liseuse suffiront-ils à déjouer les pièges d’adversaires toujours plus redoutables ? A-t-elle la moindre chance de retrouver la trace de Thorn ?

Avis:

Même si je n’ai pas écrit de suite après ma lecture cette chronique sur le tome 3 de La passe-miroir, c’est loin d’être à cause d’une quelconque déception car une fois de plus, Christelle Dabos a su me séduire!
Pour cela, c’est bien une magicienne des mots!! Car même plusieurs semaines après ma lecture, j’en garde un très fort sentiment de satisfaction, des souvenirs impérissables et toujours cette même envie de dévorer la suite.
Cette suite, comme beaucoup de monde, je l’attendais énormément car on quittait Ophélie dans un tel cliffhanger! Et surtout, il me (il nous!) fallait notre dose de Thorn (à la lecture du premier tome, je n’aurais jamais cru cela possible!). Et c’est en cela que la première partie de La mémoire de Babel m’a semblé un chouia longue… car oui, j’aime beaucoup le personnage d’Ophélie, mais je l’aime encore plus quand elle est en interaction avec son « drôle de mari »! Et cela s’est encore révélé plus vrai lorsqu’il est enfin réapparu: il a pour moi éclipsé tous les nouveaux personnages de ce tome (les pauvres!) et j’attendais avec une impatience non dissimulée, je salivais devant chaque nouvelle rencontre de nos protagonistes principaux.
Et nous pouvons l’affirmer, Mme Dabos a su ménager un beau suspens autour de ses héros! Mais il s’agit là bien-sûr d’un de ses nombreux talents car elle a réussi encore à travers cet opus à nous apporter action, réflexion, tendresse, inquiétude…

En bref: Je tire encore une fois mon coup de chapeau (ou d’écharpe) à Christelle Dabos pour nous avoir encore amener si facilement et si délicieusement dans son univers: elle a brillamment su le développer en nous entraînant cette fois-ci à la découverte de l’arche très cosmopolite de Babel! Elle est encore parvenue à nous faire rêver autour d’Ophélie et de son mari si sérieux!
Si le quatrième tome est bien le dernier opus, je n’ai qu’une hâte: tout découvrir; et qu’une appréhension: clore l’histoire d’Ophélie et de Thorn… mais vite vite quand même!

Points forts: Le scénario – les personnages – l’écriture

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s