Phobos, tome 4

phobos,-tome-4---horizons-988223

Auteur: Victor Dixen

Éditeur: Collection R

Année d’édition: 2017

Genre: Space Opera

Description:

Lancement des chaînes des pionniers dans

3 secondes…

2 secondes…

1 seconde…

Ils peinent à reprendre leurs marques.

Ils sont les rescapés du programme Genesis. Exilés sur Mars, ils ont traversé un désert de solitude. De retour sur Terre, ils sont emportés par un tourbillon de célébrité.

Elle peine à reprendre son souffle.

Obsédée par des questions sans réponse, Léonor refuse les honneurs et les caméras. Le danger planant sur la planète bleue est-il vaincu pour toujours ? Les secrets hantant la planète rouge sont-ils enfouis à jamais ? Et si, d’un bout à l’autre du système solaire, tout pouvait basculer à nouveau ?

Même si l’angoisse mène au bord de l’asphyxie, il est trop tôt pour respirer.

Victor Dixen, double lauréat du Grand Prix de l’Imaginaire, offre à sa saga best-seller international un final à couper le souffle.

Avis:

Ce que l’on peut de suite reconnaître à Victor Dixen, c’est sa constance: la qualité aura été au rendez-vous du premier tome jusqu’au dernier (si c’est bien le dernier? Non… mais oui, c’est le dernier!.. On sait jamais avec ces fins ouvertes!)

D’emblée, on a plaisir à retrouver le style si particulier, si significatif de l’auteur: une plume certes faite pour les grands discours et les belles paroles, et remplie de précision et de technicité, mais avant tout, une plume qui nous transporte! Elle nous emmène vraiment partout à sa suite: à bord du Cupido, sur Mars, au siège des Nations Unies, dans la tête et le passé de Léonor…

Après, si l’histoire se porte d’elle-même spontanément vers l’action, le suspense, surtout avec cette menace prégnante de Serena qui se fait oublier pour toujours revenir insidieusement mais en force… on sent dès le départ que pour l’auteur, cette écriture sert d’exutoire pour passer les messages qui lui tiennent à cœur. On se rend compte très vite que dès le premier tome, tout a été machiné pour ouvrir les consciences, sur le réchauffement climatique et sur le rôle que les Terriens peuvent y jouer. Car même si les discours peuvent apparaître comme grandiloquents, il n’en reste pas moins emplis de force de conviction et décrivent un futur pas si lointain.

Mais je pense que si ces messages passent si bien même pour les non-écolos, c’est que Victor Dixen a su parfaitement les transmettre à travers – non des écrans – mais ses personnages qu’on a vu évoluer à travers les pages défilant et auxquels on s’est plus qu’attachés. Léonor restera pour moi une héroïne digne de ce nom!

En bref:  Victor Dixen nous offre un final (?) dont on ne s’était pas aperçu qu’il avait autant une importance fondamentale dans le déroulé de l’histoire, avant d’avoir dévoré les premiers chapitres.

Avec ce tome 4, vous ne serez pas surpris: l’auteur propose la même recette qui a su faire son succès à base d’action haletante, de plume engagée et littéraire, et de personnages très attachants.

Points forts: L’action – l’originalité – le personnage de Léonor

Publicités

3 commentaires

  1. Bunny's Books · décembre 28, 2017

    J’ai moi aussi beaucoup aimé ce tome 4 ! J’ai très hâte de voir ce que l’auteur va nous proposer maintenant !

    Aimé par 1 personne

    • Chikachou · décembre 28, 2017

      Coucou Émilie!
      Ecoute à mon avis tout comme ses lecteurs, Victor Dixen va avoir du mal à tourner la page de Phobos!
      Mais j’ai vu que ce 4e tome faisait débat… contente que toi aussi tu aies passé une bonne lecture! ^^

      J'aime

  2. Pingback: Bilan de Décembre + Bilan 2017 | Langue de chat

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s