My dilemma is you, tome 1

my-dilemma-is-you,-tome-1-937329

Auteur: Christina Chiperi

Éditeur: PKJ

Année d’édition: 2017

Genre:  Romance

Description:

Saura-t-elle faire le bon choix ?

Christina Evans, 16 ans, mène une vie de rêve à Los Angeles… jusqu’au jour où ses parents lui annoncent qu’ils déménagent à Miami. Adieu Trevor et Cass, ses deux meilleurs amis ; bonjour Cameron et Susan, le couple sexy et tyrannique dont elle devient vite le souffre-douleur. Pourtant, malgré tout ce que Cameron lui fait subir, Chris sent naître une irrésistible attirance…

Avis:

Maintenant que je réfléchis à la lecture du premier tome de My Dilemma is you, je regrette tout d’abord un point: qu’une association avec DIMILY serve de coup de communication! La mention Wattpad peut attirer le chaland mais il faut rappeler qu’il y a autant d’histoires différentes sur cette plateforme qu’il y a d’auteurs.

Mais pour parler franchement: ici, je n’ai pas retrouvé l’enthousiasme que j’avais éprouvé lors de la découverte du premier tome de la série d’Estelle Maskame, tout simplement parce que les deux auteures n’ont pas du tout le même style d’écriture!

Ce que l’on peut reconnaître à My Dilemma, c’est que ce roman possède un bon scénario très attractif lorsqu’on lit la quatrième de couverture! Mais – car il y a un mais…- j’ai eu l’impression au cours de ma lecture que ce potentiel n’était pas forcément bien utilisé! C’est bien dommage car Christina Chiperi n’a pas non plus créer des personnages superficiels: j’aurais aimé donc qu’elle les mène autrement! Car Chris et Cameron sont somme toute intéressants – enfin surtout Chris car Cameron a des côtés aussi très tête à claque!

Donc ce n’est pas les personnages le souci de ce roman! Non, pour moi, le hic viendrait du fond de l’histoire qui pour moi manque… de naturel… est un peu (beaucoup!) clichés… Je sais que ce genre de romance amène forcément son lot de points cœur à valider… mais ici, j’ai trouvé cela un peu trop exagéré: on a affaire à une narration totalement idéalisée mais dans les rêves (ou les cauchemars selon le moment) de Chris. Les dialogues sont les plus marqués par cette trajectoire qu’a décidée d’opérer l’auteure! Personnellement, j’ai eu l’image en tête de ces moments où on manque de répartie et qu’on se refait un scénario héroïque une fois chez soi: les dialogues étaient trop élaborés pour paraître spontanés!

Je regrette également la longueur du récit: entre le jeu du chat et de la souris interminable (il faut se l’avouer!) et les débuts de chapitres évoquant inlassablement les réveils grognons de Chris…

En bref: on avait ici un synopsis qui pouvait vendre du rêve, plein de romance, de sensualité, grâce à des personnages qui avaient une vie intéressante. Malheureusement pour moi, le pari est raté à cause d’un manque flagrant de naturel dans la plume de Christina Chiperi…

Pour autant… ce roman reste une sorte de friandise à laquelle on s’interdit de toucher avant de craquer: ça a beau ne pas être très bon pour nous, une fois dedans, on finit le paquet en deux temps, trois mouvements! On ne peut donc lui retirer son addictivité et son goût de reviens-y et c’est sûrement pour cela que je continuerais la saga!

Les points forts: L’addictivité…

Publicités

4 commentaires

  1. Pingback: Bilan de Janvier 2018 | Langue de chat
  2. leslecturesdejulie · mai 21, 2018

    Tu as très bien résumé ce livre: il se rapproche beaucoup trop de Did I Mention I Love You.

    J'aime

  3. Pingback: Bilan livresque 2018 | Langue de chat

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s