Seul sur Mars

seul-sur-mars-669393

Auteur: Andy Weir

Éditeur: Milady

Année d’édition: 2015

Genre: Science-fiction

Description:

Mark Watney est l’un des premiers humains à poser le pied sur Mars. Il pourrait bien être le premier à y mourir.

Lorsqu’une tempête de sable mortelle force ses coéquipiers à évacuer la planète, Mark se retrouve seul et sans ressources, irrémédiablement coupé de toute communication avec la Terre.

Pourtant Mark n’est pas prêt à baisser les bras. Ingénieux, habile de ses mains et terriblement têtu, il affronte un par un des problèmes en apparence insurmontables. Isolé et aux abois, parviendra-t-il à défier le sort ? Le compte à rebours a déjà commencé…

Avis:

Comme quoi! Hollywood sait vraiment comment dénicher des petites pépites de romans!

Car en effet, comme beaucoup de monde je pense, j’ai appris l’existence du roman d’Andy Weir après visionnage du film qui en est issu. Film que j’ai certes vu qu’à moitié pour des raisons d’organisation familiale mais qui m’a convaincue que je devais connaître la fin des aventures martiennes de Mark Watney coûte que coûte! Voici comment je suis entrée dans cette lecture, déjà persuadée que l’on tenait là un scénario du tonnerre!

Il faut que je vous parle maintenant des petites peurs que j’avais concernant cette lecture… La première et la deuxième étaient que, passée à l’écrit, la narration des jours en solitaire de Mark ne soit pas aussi vivante qu’elle avait pu l’être à l’écran, mais aussi que le côté scientifique et autres trucs d’ingénieur compliqués alourdissent le récit: sur ces deux points, je me trompais grandement, et cela, grâce à un acteur important de l’histoire: son personnage principal!

La grande réussite de cette histoire, c’est d’avoir su insuffler à son héros un tel caractère: débrouillard, attachant, ultra drôle et j’en passe et des meilleurs… On a vraiment plaisir à suivre ses pérégrinations, alors qu’au final, il fait beaucoup de choses qui peuvent paraître anodines et quotidiennement réalisées sur Terre.

Mais ici, aucunement une histoire longuette! Grâce à la plume d’Andy Weir, tout est fluide, le récit se fait très spontanément!

Et surtout, on arrive à avoir du suspense sur chacun de ses instants sur Mars et jusqu’à la dernière seconde: on s’accroche à chaque moment où Mark doit improviser pour survivre. C’est hyper haletant!

En bref: C’est un livre qui se dévore de la première à la dernière ligne, où on arrête enfin de nous faire mourir de suspense. C’est ce suspense qui est le gros point fort de ce roman, cela et la personnalité hilarante de son principal protagoniste autant que le style d’écriture fluide et pourtant très ludique ainsi que richement documenté. L’auteur m’a d’ailleurs beaucoup appris sur l’astrophysique – bon, j’avoue n’avoir pas tout compris quand même – en incorporant brillamment et dans des termes vulgarisés, la science dans ce scénario plein d’action qui en devient du coup très réaliste et réalisable! Allez, à nous Mars!

Points forts: Le suspense – l’addictivité – le personnage désopilant de Mark Watney

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s