Les travaux d’Apollon, tome 1: L’oracle caché

les-travaux-d-apollon,-tome-1---l-oracle-cache-1046814

Auteur: Rick Riordan

Éditeur: Le livre de Poche Jeunesse

Année d’édition: 2018

Genre:  Mythologie, fantastique…

Description:

Quelle est la punition ultime pour un Dieu de l’Olympe ? Devenir humain ! Le grand retour de l’univers de Percy Jackson dans la nouvelle série de Rick Riordan. « Je m’appelle Apollon. Je suis un dieu de l’Olympe. Enfin, j’étais un dieu de l’Olympe. » Cent dollars, un permis de conduire au nom de Lester Papadopoulos, et des boutons d’acné : c’est tout ce qu’a laissé Zeus à Apollon avant de l’envoyer sur terre (à New York, plus précisément) pour le punir. Faible et désorienté, ce dieu vieux de quatre-mille ans va devoir apprendre à survivre dans le monde moderne avant d’obtenir le pardon de Zeus. Mais Apollon a de nombreux ennemis – des dieux, des monstres et même certains mortels qui aimeraient profiter de la situation pour le détruire à jamais. S’il veut survivre, il n’y a qu’une seule solution : aller frapper à la porte de Percy Jackson et gagner la Colonie des Sangs-Mêlés.

Avis:

On ne peut pas clamer ne pas avoir face à nous un manque d’originalité!

Car oui, à travers les différentes lectures du genre fantastique que j’ai pu avoir, j’ai souvent croisé ange, monstre, nymphe… Mais ici, Rick Riordan a choisi un héros peu banal et remis au goût du jour, un dieu du Panthéon grec: Apollon. Et par la même, il parvient à faire évoluer de façon encore originale tout son univers de mythologie moderne qui a bien changé depuis l’apparition de Percy Jackson…

C’est vraiment neuf en effet d’avoir le point de vue d’un dieu, et attention pas n’importe lequel: celui qui met à égalité culture et entretien du corps… Mais bon dans la peau d’un mortel, il met beaucoup plus de temps à révéler sa coolitude. On peut même se le dire, et je pense que Rick Riordan l’a voulu ainsi: dans les débuts, il est carrément insupportable, par son égocentrisme ou son aptitude à se plaindre. Mais on apprend tout de même peu à peu à l’aimer – mais il n’arrivera jamais tout divin qu’il soit, ou ait été, à la hauteur de mon chouchou, Percy.

Pour autant, il faut dire qu’il est toujours agréable de voir que l’auteur ne perd jamais son imagination pour inventer de sacrées aventures à ses demi-dieux: ici, il n’y a pas d’exception! Qui plus est, l’étendue de l’univers permet vraiment de lier toutes les œuvres en mêlant d’abord grecs et romains, ou bien en mêlant les incursions de Percy à Magnus Chase.

En bref: On a encore un bon aperçu des capacités narratives exceptionnelles de Rick Riordan qui parvient une nouvelle fois à étendre son univers: on y retrouve une bonne dose d’aventures, de mythologie revisitée à la sauce XXIe siècle, d’humour, et tout cela, sous la coupe d’un héros unique en la personne du dieu de la poésie – un moins pour les haïkus :p!

Points forts: L’univers toujours plus riche – l’originalité du héros

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s