On the fence (VO)

on-the-fence-484156

Auteur: Kasie West

Éditeur: Harper Teen

Année d’édition: 2014

Genre:  Romance

Description:

She’s a tomboy. He’s the boy next door…

Charlie Reynolds can outrun, outscore, and outwit every boy she knows. But when it comes to being a girl, Charlie doesn’t know the first thing about anything. So when she starts working at a chichi boutique to pay off a speeding ticket, she finds herself in a strange new world. To cope with the stress of her new reality, Charlie takes to spending nights chatting with her neighbor Braden through the fence between their yards. As she grows to depend on their nightly Fence Chats, she realizes she’s got a bigger problem than speeding tickets-she’s falling for Braden. She knows what it means to go for the win, but if spilling her secret means losing him for good, the stakes just got too high.

Traduction:

Elle est un garçon manqué. Lui, le voisin d’à côté…

Charlie Reynolds peut battre tous les garçons de son entourage dans bien des domaines. Mais quand il s’agit de se comporter en fille, Charlie ne sait rien à rien. Alors quand elle commence à travailler dans une boutique de vêtements pour rembourser une amende, elle se retrouve dans un nouveau monde étrange. Pour faire face au stress de sa nouvelle vie, Charlie se met à passer sa nuit à parler avec son voisin Braden à travers la barrière qui sépare leurs jardins. Au plus elle s’habitue à leurs conversations nocturnes à la barrière, au plus elle réalise qu’elle a un plus gros problème que ses amendes à payer – elle est entrain de tomber amoureuse de Braden. Elle sait ce que c’est de se battre pour la victoire, mais si divulguer son secret signifie le perdre pour de bon, le jeu n’en vaut pas la chandelle.

Avis:

L’embêtant lorsque l’on se lance à corps perdu dans l’intégrale d’une auteure de romances, c’est que l’on finit irrémédiablement par établir en notre fort intérieur un classement. Et peut-être que l’on devient un peu plus critique que l’on ne l’aurait été en temps ordinaire, en comparant tel ou tel point de l’ensemble, plus ou moins bien que dans un autre roman: cela a été un peu mon cas pour On the fence!

Pas que nous ayons ici une histoire indigne d’intérêts, au contraire…. Mais simplement, qui m’a provoqué moins d’emballement qu’un Fill-in Boyfriend ou un By your side

Je pense que c’est à cause des attentes peut-être un peu trop élevées que je plaçais sur la romance qui devait – forcément – finir par lier nos deux protagonistes principaux. Elle s’est affichée comme une évidence en fait depuis le départ et nos héros, je trouve, n’ont pas eu beaucoup à travailler…

Tout cela, ou plutôt l’absence de tout cela, à ramener donc l’histoire d’amour à un second plan… Mais du coup, nous avons pu nous intéresser aux autres sujets plus sérieux, traités avec beaucoup de profondeur et de justesse! La romance vient simplement épicer tout cela (dans les limites du raisonnable tout de même).

Mais ce n’est pas parce qu’elle s’éloignait de la romance classique, que je n’ai pas aimé les fondements de cette histoire, dont l’un d’eux: les personnages. Que ce soit Charlie, héroïne en cours d’éclosion (même si on ignore si elle le veut ou non), Braden, le frère de cœur (et plus si affinités) ou les trois véritables frères de Charlie, on a très plaisir à les découvrir et à rentrer dans leur petit monde, fait de blagues, de fraternité paternalisante et de beaucoup de sport! Du coup, on s’attache à chacune de leurs interactions.

En bref: N‘espérez pas ici du love love car déjà, ce n’est pas le genre de notre héroïne – même si elle y travaille, mais à une histoire avec de l’amour en toile de fond certes mais aussi – et surtout – des drames familiaux, des questionnements sur la féminité, la parentalité et sur la fraternité… Tout cela en amenant notre héroïne à enfin sortir de son cocon pour trouver sur sa route les réponses qu’elle ne pensait pas chercher. On rentre direct dans ce cercle « familial » déjanté et c’est là le gros point fort de ce roman.

Points forts: Les personnages – les sujets sérieux abordés

Publicités

Un commentaire

  1. Pingback: Bilan de Juillet 2018 | Langue de chat

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s