Geek-Girl, tome 4: Sous les feux de la rampe

515wdSnB0uL

Auteur: Holly Smale

Éditeur: PKJ

Année d’édition: 2018

Genre:  Chick-Lit

Description:

Je m’appelle Harriet Manners et je suis un génie.

Je sais que je suis un génie parce que j’en présente tous les symptômes : je range les soupes par ordre alphabétique, je m’entraîne à ramasser des crayons avec les orteils et je suis socialement assez inadaptée.

Alors j’ai une idée de génie : je vais profiter de ma toute nouvelle célébrité de mannequin pour devenir enfin populaire au lycée !

Avis:

Si on peut être sûr, d’après mes lectures sur le sujet, qu’Harriet Manners est un génie, on peut être tout aussi sûr que la créatrice de ce petit génie excelle dans l’art de nous faire passer par toutes sortes d’émotions grâce à celle-ci.

Avec Harriet-slash-geek-slash-top model, on a pu vivre tellement de choses, de ses premiers émois amoureux à ses drames romantiques comme familiaux, en passant par ses déboires avec la célébrité!

Et bien ici, on a en quelque sorte un condensé de tout cela et comme je vous le disais, Holly Smale nous permet encore une fois grâce à sa brillante – ce n’est pas un jeu de mots avec le titre! – écriture, une totale immersion. À tel point… qu’il est dur dans cet opus de ne pas souffrir avec notre Harriet qui se lance dans un nouveau défi: partir en quête de la légendaire – car peu d’hommes ou de femmes ont pu ne serait-ce que l’effleurer du bout des doigts – popularité lycéenne… alors qu’elle est en pleine rupture amoureuse… qu’elle se retrouve éloignée de ses amis… que sa carrière prend un tournant fou… bref, dans une situation peu enviable…

Vous l’aurez compris, j’adore toujours autant l’héroïne de Geek girl qui en plus de nous cultiver à longueur de pages, reste et restera toujours ce personnage gauche si attendrissant. Dans toutes ses actions maladroites, elle reste choupi!

Et il faut dire qu’elle est assez malmenée dans ce scénario tout neuf, où il se passe tout de même des choses bien intéressantes à observer. Ici, il est question avant tout d’amitié, mais Harriet n’était peut-être pas prête pour la leçon!

Personnellement, j’ai bien aimé les nouveaux personnages introduits (sauf Kev, Kevin, Kevin Holland!) même si j’étais parfois perplexe face aux réactions de chacun.

En bref:Il est bon de retrouver notre petite geek girl Harriet, même si nous aurions peut-être préféré que ces retrouvailles se fassent sous de meilleures auspices. Notre héroïne va ici devoir jongler entre chagrin d’amour, leçon d’amitié et quête de popularité… dans un nouveau scénario à nous serrer le cœur.

Les points forts: Le scénario – les émotions véhiculées – les anecdotes – Harriet

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s