Fandom

9782266281485ORI

Auteur: Anna Day

Éditeur: PKJ

Année d’édition: 2018

Genre:  Dystopie

Description:

Aucune histoire ne mérite qu’on meure pour elle…

Imaginez que vous puissiez vous glisser dans la peau de votre héroïne préférée… Katniss, par exemple ! Le rêve, non ? Du moins, jusqu’à ce que vous vous rendiez compte que vous êtes incapable de tirer à l’arc ou de grimper aux arbres, et que vous n’avez pas le moindre instinct de survie. Mais pas de panique, vous pouvez toujours choisir de retourner à votre petite vie tranquille de fan, dans le monde réel. Ce qui n’est malheureusement pas le cas de Violet, coincée dans son roman favori…

Avis:

Partons du principe que Fandom n’a pas été un coup de cœur mais au lieu d’être tombée fan du roman intégral, j’ai du moins beaucoup apprécié ce que l’on peut appeler le cœur de l’histoire: l’amour et l’histoire qui le constitue.

Si j’ai eu plutôt du mal dans les premiers temps (en fait, sur un bon deux cents pages) à entrer dans les aventures de Violet et de ses amis, et surtout à l’intérieur de l’histoire dans l’histoire, c’est justement parce qu’il manquait ces soupçons de romance. Et le récit semblait alors comme une de ces villes impas, comme dénudé… et aussi de sens: j’ai survolé l’action, y trouvant un petit goût de superficialité, sans m’attacher ni aux décors, ni à l’histoire, ni à ses personnages!

Et au final, c’est seulement à l’arrivée d’Ash (dont j’approuve le choix de prénom) que l’histoire dévoile un certain potentiel. Il apporte un peu de vie et secoue même notre héroïne dans un récit jusqu’alors resté très « plan-plan » basé sur un scénario redondant puisque déjà pré-écrit et des protagonistes ne pensant qu’à se lamenter de la situation.

Du coup, on se met à suivre avec intérêt chaque action de ce personnage et c’est lui qui pimente le tout. C’est ainsi que l’on commence à avoir un scénario cohérent, qui mène à quelque chose et non à un but déjà prémâché. Donc en fait, à un scénario vivant, un qui inclut ses lecteurs!

Concernant le style d’écriture, il reste quant à lui très agréable à lire car bien que redondants, les dialogues n’en sont pas moins naturels et plausibles dans la bouche de fans inconditionnels de littérature.

 

En bref: Fandom est un roman qui tend vers la dénonciation des canons de la dystopie, en nous présentant par l’intermédiaire d’une communauté de fans les attraits et les limites de ce genre en tentant une double immersion. Dommage, la mise en abyme reste quelque peu maladroite et ne captive pas d’entrée par son style répétitif… Il n’empêche que l’histoire d’amour, la vraie, la passionnée, est très intéressante à voir dès sa mise en place!

Les points forts: Le personnage d’Ash – l’idée d’une mise en abyme lecteur -> lecture

Publicités

Un commentaire

  1. Pingback: Bilan livresque 2018 | Langue de chat

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s