Les trois mousquetaires

9782733850121_1_75

Auteur: Alexandre Dumas

Éditeur: Auzou Classiques

Année d’édition: 2017 (1e édition: 1844)

Genre:  Aventure, Historique

Description:

D’Artagnan, un jeune homme ambitieux, rejoint à Paris la compagnie des mousquetaires du roi. Il s’y fait trois amis, Athos, Porthos et Aramis, ardemment dévoués à la reine de France, Anne d’Autriche, compromise dans une affaire d’État.

Face à eux, deux ennemis s’activent : le cardinal de Richelieu et la redoutable Milady. Qui va gagner ?

Sur les pas des mousquetaires, le lecteur est entraîné dans un roman historique où, sur fond de guerre contre les Anglais, s’enchevêtrent rivalités politiques, trahisons, secrets de famille et intrigues amoureuses.

Avis:

Et voici un grand classique on ne peut plus digne de porter ce titre, de ceux qui vous embarquent, qui vous transportent, de ceux qui motivent à lecture sur les bancs d’école – kofkof pas comme mes lectures précédentes pour le #BackToSchool2018 Challenge…

Je savais déjà que j’aimais l’écriture de Dumas avant de commencer Les trois Mousquetaires du fait d’avoir déjà adoré lire Le Comte de Monte-Cristo: et oui, car cela a beau être fait dans le langage perdu du XVIIe siècle, la plume n’en reste pas moins pleine de vie!

À peine le personnage de d’Artagnan introduit que l’on comprend que cette histoire se fera sous le signe de l’action, avec clairement tant de rythme qu’il nous est impossible de reprendre notre souffle avant la dernière ligne. La faute à qui ? À toutes ces intrigues autant politiques qu’amoureuses qui ne peuvent qu’attiser notre intérêt!

Quant aux personnages, même si nos quatre lurons ont un rôle bien défini auquel ils dérogent peu souvent, ils n’en sont que plus truculents car leurs interactions semblent l’ œuvre d’une belle mécanique.

En bref:  Les œuvres d’Alexandre Dumas mérite une grande place parmi les classiques de la littérature française car elles sont un don fait au plaisir de la lecture. Dans celui-ci aussi, on a plaisir à se lancer à la poursuite des comploteurs, plaisir à rire avec d’Artagnan et sa troupe de mousquetaires, plaisir à voir les amours se faire et se défaire tout autant que les amitiés… Du plaisir donc!

Points forts: L’action en continu – le scénario qui nous entraîne inévitablement aux temps des mousquetaires

Publicités

Un commentaire

  1. Pingback: Bilan de Novembre 2018 | Langue de chat

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s