Le plaisir de te détester

le-plaisir-de-te-detester-1097011

Auteur: Emilie Million

Éditeur: H&

Année d’édition: 2018

Genre:  Romance

Description:

Pour certaines personnes, les réunions des anciens du lycée sont un bon prétexte pour étaler son bonheur et sa réussite. Pour Marie, c’est surtout l’occasion de se prendre la réalité en face : célibataire, au chômage, au bord de la ruine, on ne peut pas dire qu’elle ait de quoi se vanter auprès de ses anciens camarades. Constat qui devient d’autant plus blessant lorsqu’elle se retrouve face à David, qu’elle a humilié dix ans plus tôt. Car le geek boutonneux de ses souvenirs s’est transformé en un chef d’entreprise charismatique. Alors, quand ce dernier lui propose de devenir son assistante, Marie hésite : doit-elle céder à la tentation de revoir David ou bien faire preuve de prudence et éviter cet homme qui a toutes les raisons de lui en vouloir ?

Avis: 

Avec un résumé assez attrayant car partant de ces fameuses réunions d’anciens élèves qui en ont déjà fait fantasmer plus d’un (dont moi…), c’est avec un bon a priori que je me lançais dans cette lecture qui m’a été offerte. Et j’avoue avoir passé un moment sympathique de lecture avec cette histoire à la fois légère et qui se laisse vite lire, peut-être même trop vite.

Après, l’histoire débute sur une accroche assez déroutante avec cette réunion au final manquant un peu de naturel, et le récit reste lui aussi fidèle aux principaux poncifs de la chicklit avec des petits moments clichés… Mais cela n’a pas vraiment entamé mon enthousiasme puisque le lecteur a l’occasion de découvrir un brin d’originalité, avec un protagoniste masculin qui se révèle beaucoup plus qu’un simple ancien camarade: rares sont en fait les romances qui prennent comme héros un père célibataire car il faut alors savoir quoi faire de leur précieuse progéniture…

Et bien ici, Émilie Million s’en sort à merveille! Et alors qu’au tout début, je n’étais pas vraiment sensible au charme de David, je dois dire que la mignonitude de sa fille a pas mal déteint sur lui. Et surtout, j’ai trouvé adorable cette complicité immédiate qui naît entre Sarah et Marie. En parlant de cette dernière, notre héroïne est le gros point fort de cette histoire, sa clé de voûte! Elle est à la fois rafraîchissante, drôle et nous permet de facilement nous identifier à elle: Marie se retrouve à chaque fois dans des situations folles mais tellement réalistes.

 

En bref: Dans les romances habituelles, les pères de famille (divorcés s’entend!) n’ont pas beaucoup le vent en poupe. Ce qui est dommage car cela peut donner des histoires bien sympathiques comme celle-ci. Même si ce roman n’échappe à certaines scènes un peu clichés ou passant un peu rapidement sur des points qui aurait pu être approfondis, il ne manque pas de dynamisme d’une part par son écriture facile d’accès et surtout son héroïne délirante et attachante.

Les points forts: Le dynamisme dégagée par l’héroïne

Publicités

Un commentaire

  1. Pingback: Bilan de Mars 2019 | Langue de chat

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s