Comment larguer un bad boy?

comment-larguer-un-bad-boy-1149221

Auteur: Sereine M.

Éditeur: Hachette

Année d’édition: 2019

Genre:  Tranche de vie, romance

Description:

Riley a 21 ans, est étudiante en droit et promise à un brillant avenir. Son seul problème, actuellement, c’est son copain : Sledge. Le bad boy par excellence… avec qui elle vit depuis trois ans.

Or, un mauvais garçon, aussi séduisant soit-il, reste un mauvais garçon. L’idée selon laquelle un homme peut changer et devenir le parfait petit copain est un mythe. Il n’est pas attentionné, fume à l’intérieur, se moque des règles de propreté. Et il vous fait du mal, sans même le savoir.

Riley est donc déterminée à le larguer. Pour cela, elle a un plan infaillible : tout faire pour que lui la quitte. Sauf que les bad boys, en plus de tous leurs défauts, ont une caractéristique que Riley ignorait : ils sont coriaces et… obstinés !

Avis:

Si j’ai autant hésité avant de classer Comment larguer un bad boy comme une romance , c’est parce que ce roman est une sorte d’ovni pour ce genre. Et c’est cela qui m’a intriguée le plus dans ce livre, cette idée déjà contenue dans le titre!

C’est étrange d’ailleurs! Rien que par le nom du roman, on sent que le concept veut que celui-ci ne respire pas l’amour, et qui plus est, de premier abord, les personnages aussi ont l’air assez détestable (pour entrer dans le rôle du bad boy bien sûr…), et pourtant à la fin, on en ressort avec une histoire d’amour peu conventionnelle mais touchante!

Ce qui fait beaucoup pour cela, c’est le style d’écriture adopté par Sereine M. qui nous livre une plume assez simple (avec quand même beaucoup de coquilles éditorialistes…) mais tellement bourrée d’humour qu’elle fluidifie bénéfiquement le texte. En plus, le rythme est très bon avec des chapitres courts et malgré des fins similaires, jamais redondants et plutôt accrocheurs.

Quant aux personnages, malgré notre volonté qui nous donne tort, on s’y attache! Riley est une folle mais une folle rigolote et attachante… Et Sledge… Que dire de Sledge? Je n’en ferai certainement pas un bookboyfriend parce qu’il ne correspond en rien à mes goûts (- 1 en plus pour les drogues! Ça suffit les bad boys junkies oui!)… mais il faut avouer que lui qui devait jouer le rôle du pourri, se révèle être le plus attentionné, le plus mignon du couple… si bien qu’on en oublie un peu ce que Riley avait à lui reprocher…

En bref:Avec ce livre, on a rien de la romance ordinaire: elle est plutôt bien loufoque! On y trouve des personnages qui ne respectent pas le rôle qui leur avait été alloué, une description du quotidien d’un couple entre plans machiavéliques et saynètes mignonnettes. Mais ce sont ces petites doses d’humour parsemées à travers la plume de Sereine M. qui tiennent en haleine son lecteur. C’était donc une lecture fraîche et sympathique!

Points forts: L’humour – l’addictivité – des personnages surprenants

Publicités

Un commentaire

  1. Pingback: Bilan de Mars 2019 | Langue de chat

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s