Les travaux d’Apollon, tome 2: La prophétie des ténèbres

les-travaux-d-apollon-tome-2-la-prophetie-des-tenebres-1152337

Auteur: Rick Riordan

Éditeur: Le livre de Poche Jeunesse

Année d’édition: 2018

Genre:  Mythologie, fantastique…

Description:

Je m’appelle Apollon. Pour me punir, Zeus m’a abandonné sur terre dans la peau d’un ado boutonneux. Qui plus est, mortel. Mon but  : survivre et regagner l’Olympe. Seulement, entre un empereur romain maléfique déterminé à contrôler les Oracles, des griffons disparus, et deux chasseresses en colère, ce n’est pas gagné. Heureusement, Léo Valdez, jeune demi-dieu, et sa compagne Calypso ont décidé de m’aider.

Avis:

Bon, on a toujours une lecture qui reste en or, dieu du soleil oblige après tout, et on se voyait mal lui retirer ce privilège après tout ce qu’il doit déjà subir de la part de Zeus…

Mais attention à ne pas se relâcher… Ce n’est pas parce qu’on a plus de 4000 ans, qu’on doit se contenter de vivre tout le temps sa vie dans la même trame! Parce que si le scénario est une nouvelle fois léché et instructif, j’ai eu l’impression de certaines redondances… C’est peut-être parce qu’on est au 12e condensé de mythologie gréco-romaine!

Mais en même temps, cela n’empêche pas Rick Riordan de se renouveler assez brillamment au niveau des (més)aventures de ces héros et de l’utilisation fréquente d’un pandémonium tout neuf – ici, par exemple, on a l’apparition drôlatique des blemmyres… Non, là où pour moi cela coince, ce n’est pas au niveau des nouveaux comme anciens protagonistes (Léo et Calypso font un come-back réussi en fanfare!) mais plutôt sur l’avancement de l’histoire: j’ai eu le sentiment d’une certaine stagnation!

En effet, si Apollon est désormais bien entouré de demi-dieux et demi-déesses qu’on peut estimer fiables, on aurait pu imaginer que son début de séjour terrestre et mortel lui aurait inculqué un peu de plomb dans la tête… Et pourtant, il reste un petit peu trop longtemps à mon goût l’immortel superficiel et nombriliste… et parfois l’humour donné par l’écriture de l’auteur ne suffit pas à faire passer la pilule. Même si cela s’améliore quand on ne laisse pas à Apollon le temps de penser à son petit confort, quand il y a de l’action donc! Et ça va, comme toujours, ce livre n’en manque pas!

Il y a d’autres petites répétitions mais celles-là font en quelque sorte partie de la signature de Rick Riordan… et on lui pardonne!

En bref: Lire du Rick Riordan, c’est toujours s’attendre à apprendre sa leçon ludique de mythologie (ici gréco-romaine) avec une bonne dose d’action et surtout avec une écriture qui privilégie l’humour et la légèreté! Ici, on a plaisir à retrouver Apollon/Lester, même si on aurait aimé le voir plus mature, ou du moins qu’il est déjà appris quelque humilité de ses précédentes erreurs et aventures, mais je crois que Rick Riordan attendra le 5e tome pour qu’on puisse admirer un nouvel Apollon totalement purifié de ses démons. J’espère tout de même que l’auteur saura renouveler l’ambiance générale au prochain tome, car on a sinon un peu de mal à se remettre dedans…

Points forts: L’action – le scénario toujours riche et renouvelé

Publicités

Un commentaire

  1. Pingback: Bilan de Mai 2019 | Langue de chat

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s