Meurtres en Majuscules

meurtres-en-majuscules-653791

Auteur: Sophie Hannah

Éditeur: Livre de poche

Année d’édition: 2015

Genre:  Policier

Description:

Hercule Poirot a décidé de mettre au repos ses petites cellules grises en surchauffe. Il se réfugie incognito dans une pension londonienne, où il fait la connaissance de l’inspecteur Catchpool. Un soir, trois meurtres sont commis dans trois chambres à trois étages différents au Bloxham, un hôtel luxueux de Londres. On retrouve un bouton de manchette en or, gravé des initiales PIJ, dans la bouche de chacune des victimes. L’énigme est trop tentante ! Poirot n’y résiste pas et offre ses services à l’inspecteur Catchpool. Pour démêler les fils de l’intrigue, il va falloir à Poirot toute son habileté, et à Catchpool beaucoup de patience…

Avis:

Que c’est agréable, vraiment, de voir que la maîtresse du genre policier a su trouver sa relève! Je le pensais déjà à la lecture des aventures suivantes d’Hercule Poirot sous la plume de Sophie Hannah, c’est un ressenti confirmé avec son tout premier pastiche d’Agatha Christie.

Bon, tout n’est pas encore parfait dans cet opus, on constate que des petits réglages ont été faits par la suite, mais après tout, le défi de coller au plus près à l’illustre inspiratrice, un défi de taille, est quasiment relevé!

Et même plus! Car l’auteure ne s’est pas contenté de copier-coller la plume de son maître, mais bel et bien d’envoyer souffler un vent nouveau sur les aventures du détective moustachu, des aventures qui prennent même grâce à elle une teinte plus moderne: on pourrait presque voir l’histoire se dérouler à notre époque, avec un Hercule Poirot qui s’offusquerait de voir un punk à travers la vitre du bus qu’il prend pour aérer ses petites cellules grises… Enfin, trêve de rêveries…

Je voulais donc dire que Sophie Hannah était même parvenue à moderniser et même rajeunir tout cela, avec le concours bien sûr de son jeune narrateur (oui, jeune trentenaire!) en la personne d’Edward Catchpool. Pour autant, on voit qu’avec notre détective belge et génial, ils n’en sont qu’au début de leur relation: à vrai dire, j’ai trouvé leur complicité, après bien présente, ici inexistante… Il est bien dommage qu’Hercule Poirot passe plus de temps à l’humilier publiquement qu’à l’intégrer à l’enquête qui est de base la sienne… vieux préceptes anti-police. Après, j’avoue que pour sa première apparition, Catchpool reste un brin ronchon et manque quelque peu d’imagination!

Hercule Poirot quant à lui reste égal à lui-même et nous apparaît comme toujours à la fin de nos lectures le concernant, comme un enquêteur de génie! Encore une fois, c’est grâce à son intermédiaire que l’intrigue s’éclaircit! Et au final, c’est bien lui qui nous entraîne au fil de sa pensée, celui dont provient tout le suspense, nous perdant chaque fois sur de fausses pistes, nous laissant deviner le nœud de l’intrigue qu’à la toute fin.

En bref: Je n’avais plus à statuer sur le fait qu’Hannah avait un don certain pour le pastiche et qu’elle avait su reprendre brillamment à son compte le héros moustachu d’Agatha Christie. Ici, nous avons comme dans les originaux, une intrigue complexe bien montée et surtout inextricable sans l’aide de Poirot, mais nous avons surtout un détective en grande forme (bien qu’en vacances) qui ne peut que faire adhérer le lecteur à son analyse toujours juste mais loufoque. Il est seulement dommage que l’alchimie avec le narrateur ne soit pas encore là, Catchpool passant trop souvent pour un imbécile de policier…

Points forts: L’intrigue complexe – le suspense – la qualité du pastiche

Publicités

Un commentaire

  1. Pingback: Bilan d’Août 2019 | Langue de chat

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s